Dictionaries you may need during your education in the University
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
À Â Ç È É Ê Î Ï Ô
R RA RE RH RI RO RU RY
selected terms: 1,916 page 1 of 96
R
. s. f. et m. Lettre consonne, la dix huitième de l'alphabet. Lorsqu'on la nomme Erre, suivant la prononciation ancienne et usuelle, le nom de cette lettre est féminin. Une R (erre). More…
RABAIS
. s. m. Diminution de prix et de valeur. On lui a promis cent mille écus, mais il y aura bien du rabais. Il a acheté cette terre sur le pied de dix mille livres de rente, il y trouvera More…
RABAISSEMENT
. s. m. Action de rabaisser, de diminuer. Il ne s'emploie guère qu'en parlant De la valeur des monnaies ou du montant des impôts. Le rabaissement des monnaies. Le rabaissement de la More…
RABAISSER
. v. a. Mettre plus bas, placer une chose au-dessous du lieu où elle était. Ce tableau est trop haut, il faut un peu le rabaisser. Il faudrait rabaisser cette corniche.   Rabaisser la More…
RABAT
. s. m. Partie de l'habillement des ecclésiastiques, consistant en un morceau de toile noire qui descend sur la poitrine, divisé en deux portions oblongues et bordées de blanc. Faiseuse More…
RABAT-JOIE
. s. m. Sujet de chagrin qui vient troubler l'état de joie où l'on était. Comme il était à se divertir, il apprit la perte de son procès, et ce fut un grand rabat-joie pour lui. Il est More…
RABATTRE
. v. a. (Il se conjugue comme Battre. ) Rabaisser, faire descendre. Rabattre ses cheveux sur son front. Le vent rabat la fumée. On le joint quelquefois au pronom personnel. La fumée se More…
RABBANISTE
. s. m. Voyez RABBINISTE.
RABBIN
. s. m. On appelle ainsi Les docteurs des juifs. Il est fort versé dans la doctrine des rabbins. C'est le sentiment des rabbins.   Grand rabbin, Le chef d'une synagogue ou d'un More…
RABBINAGE
. s. m. L'étude qu'on fait des livres des rabbins. C'est un homme qui passe sa vie dans le rabbinage. Il ne se dit guère que par une sorte de dérision, de dénigrement.
RABBINIQUE
. adj. des deux genres Qui appartient aux rabbins, qui est particulier aux rabbins. Le caractère rabbinique est différent de l'hébraïque ordinaire. Les juifs écrivent quelquefois leur More…
RABBINISME
. s. m. La doctrine, les écrits des rabbins. Un homme versé dans le rabbinisme.
RABBINISTE
. s. m. Celui qui suit la doctrine des rabbins, ou qui étudie leurs livres. On a dit aussi, Rabbaniste.
RABDOLOGIE
. s. f. Espèce d'arithmétique, qui consiste à faire des calculs par le moyen de petites baguettes sur lesquelles sont écrits les nombres simples.
RABDOMANCE
ou RABDOMANCIE. s. f. Prétendue divination qui se faisait avec une baguette, et de plusieurs manières différentes.  Il se dit, particulièrement, d'Un moyen par lequel on prétend More…
RABIOLE
. s. f. Voyez RAVE.
RABONNIR
. v. a. Rendre meilleur. Il n'est usité qu'en parlant De certaines choses qui, n'étant guère bonnes d'elles-mêmes, ou qui ayant été gâtées, deviennent ensuite meilleures. Les bonnes More…
RABOT
. s. m. Outil de menuisier, composé d'une espèce de ciseau ajusté dans un fût de bois, et servant à dresser, à aplanir, à unir la surface du bois. Passer le rabot sur une planche. Donner More…
RABOTER
. v. a. Dresser, aplanir, rendre uni avec le rabot. Du bois noueux est malaisé à raboter. On n'a pas bien raboté cette planche, ce parquet.   Il s'emploie figurément et familièrement en More…
RABOTEUR
. s. m. Ouvrier qui se sert du rabot pour les huisseries, les cadres, les moulures, les marches d'escalier, etc.
Dictionnaire de l'Académie Française, 7ème édition 1835 University Dictionaries
to main page AboutTop 10DictionariesFeedback top of page
© 2010 University Dictionaries

словарь
словарь online
online словарь
мейсен
XHTML | CSS
1.8.11