Dictionaries you may need during your education in the University
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
À Â Ç È É Ê Î Ï Ô
ÉB ÉC ÉD ÉF ÉG ÉH ÉJ ÉL ÉM ÉN ÉO ÉP ÉQ ÉR ÉS ÉT ÉV
selected terms: 921 page 1 of 47
ÉBAHIR
(S'). v. pron. S'étonner, être surpris. Il n'y a point là de quoi s'ébahir. Il est familier. ÉBAHI, IE. participe, Je fus ébahi. Je restai tout ébahi.
ÉBAHISSEMENT
. s. m. Étonnement, surprise. Il est familier.
ÉBARBER
. v. a. Ôter les parties excédantes et superflues de certaines choses. Ébarber du papier, des plumes, des pièces de monnaie.   Il signifie particulièrement, dans l'Art de la gravure en More…
ÉBARBOIR
. s. m. T. d'Arts. Outil qui sert à ébarber.
ÉBAT
. s. m. Passe-temps, divertissement. Prendre ses ébats. Il est familier, et ne s'emploie guère qu'au pluriel.
ÉBATTEMENT
. s. m. Il est synonyme d'Ébat, et ne se dit guère qu'en plaisantant. S'il veut plaider, je lui en donnerai l'ébattement. Il est vieux.  En termes de Carrossier, L'ébattement d'une More…
ÉBATTRE
(S'). v. pron. (Il se conjugue comme Battre. ) Se réjouir, se divertir. Allez vous ébattre dans la campagne, à la campagne. Il est familier.
ÉBAUBI
, IE. adj. Étonné, surpris. Vous voilà bien ébaubi. Il est familier, et ne s'emploie guère qu'en plaisantant.
ÉBAUCHE
. s. f. Ouvrage de peinture ou de sculpture, qui n'est que commencé, mais où les parties principales sont indiquées. Ce n'est qu'une légère ébauche, que la première ébauche. Ébauche More…
ÉBAUCHER
. v. a. T. de Peinture et de Sculpture. Commencer un ouvrage, lui donner les premiers traits en indiquant les parties principales. Ébaucher une statue, un tableau.   Il se dit également, More…
ÉBAUCHOIR
. s. m. Outil de bois ou d'ivoire, dont les sculpteurs se servent pour ébaucher, pour modeler.
ÉBAUDIR
(S'). v. pron. Se réjouir avec excès, et témoigner sa joie en dansant, en sautant, ou de quelque autre manière semblable. Il est vieux, et ne s'emploie qu'en plaisantant.
ÉBAUDISSEMENT
. s. m. Action de s'ébaudir. Il est vieux.
ÉBLOUIR
. v. a. Frapper les yeux par un éclat très-vif qu'ils ne peuvent soutenir. Le soleil éblouit la vue, éblouit les yeux, nous éblouit. L'éclat des diamants éblouit. La neige, la blancheur More…
ÉBLOUISSANT
, ANTE. adj. Il a des significations analogues à celles du verbe Éblouir, tant au propre qu'au figuré. Éclat éblouissant. Couleur éblouissante. La neige est éblouissante. Un teint More…
ÉBLOUISSEMENT
. s. m. État de la vue troublée par trop de lumière, par un éclat trop vif. Il est impossible de regarder le soleil sans éblouissement.   Il signifie aussi, Altération de la faculté de More…
ÉBORGNER
. v. a. Rendre borgne, priver d'un oeil. Une branche d'arbre l'a éborgné à la chasse. On l'emploie aussi avec le pronom personnel. Il s'est éborgné en tombant.   Par exagérat. et fam., More…
ÉBOUILLIR
. v. n. (Il se conjugue comme Bouillir, mais on ne l'emploie guère qu'à l'infinitif et au participe.) Diminuer à force de bouillir. Ne laissez point tant ébouillir le pot. ÉBOUILLI, More…
ÉBOULEMENT
. s. m. Chute de la chose qui s'éboule, ou État de la chose éboulée. L'éboulement de la muraille. L'éboulement d'un bastion. L'éboulement des terres.
ÉBOULER
. v. n. Tomber en ruine. Il se dit Des amas de terre, de certaines constructions, etc., qui tombent, qui se dérangent, qui se renversent. Le torrent a fait ébouler cette butte. Ces More…
Dictionnaire de l'Académie Française, 7ème édition 1835 University Dictionaries
to main page AboutTop 10DictionariesFeedback top of page
© 2010 University Dictionaries

словарь
словарь online
online словарь
мейсен
XHTML | CSS
1.8.11